Améliorer l’efficacité énergétique de sa maison

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Bâtiment & Travaux
  4. chevron_right
  5. Améliorer l’efficacité énergétique de sa maison

Arriver à avoir une maison qui soit énergétiquement le plus efficace possible (donc qui consomme le moins possible) est une priorité à la fois financière et écologique.

Plusieurs types de mesures sont à mettre en place, en particulier l'amélioration de l'isolation des murs et des toits, l'étanchéité à l'air et l'amélioration des systèmes de ventilation. Aujourd'hui, nous vous proposons de nous concentrer sur une source d'économies potentielles très importante : le système de chauffage et d'eau chaude.

Une part très importante de la consommation énergétique

En moyenne, l'ensemble chauffage et eau chaude représente entre 75% et  90% des consommations énergétiques d'une maison avec un équipement électro-ménager standard. C'est dont la première source de coûts, et celle sur laquelle même un ou deux pourcents d'économies peuvent représenter des sommes importantes.

La première chose est de voir si vous pouvez compléter ou remplacer les sources d'énergie traditionnelles (fuel, propane, bois, électricité) par des énergies renouvelables. Pour le chauffage, la géothermie est la réponse numéro un, suivie par les panneaux solaires. Néanmoins, ces derniers peuvent ne pas suffire dans des régions à faible ensoleillement.

Si cette évolution a un impact positif sur l'environnement, elle ne va pas changer la consommation de votre maison

Comment diminuer la consommation après les gros travaux ?

Une fois les gros travaux d'isolation et de ventilation réalisés, les sources d'économie, la première piste sera d'éviter de chauffer inutilement.

La mise en place de robinets thermostatiques ou de thermostats d'ambiance permet d'ajuster le chauffage automatiquement en fonction de la température. Un thermostat, comme ceux que l'on trouve chez http://www.maison-energy.com/ coûte une centaine d'euros et va être très rapidement amorti.

Une étape supplémentaire consiste à installer un programmateur. Il peut même être commandé à distance et, là encore, les progrès de la domotique ont fait baisser le coût de ce type d'équipement.

Les réducteurs de débit d'eau, qui s'installent sur les robinets et les douches diminuent la consommation d'eau (et donc d'eau chaude) sans que vous sentiez une diminution de la pression.

Changer de chaudière

C'est souvent la dernière étape d'un chantier de rénovation énergétique. D'abord parce que l'ancienne chaudière peut ne plus être adaptée à la consommation de la maison, en étant sur dimensionnée, d'autre part parce que les chaudières modernes permettent de réelles économies.

En particulier, les chaudières dites à basse température : elles chauffent l'eau jusqu'à 50°, ce qui est largement suffisant pour les besoins courants, mais elles consomment 15% de moins qu'une chaudière classique.

Le coût du changement de chaudière est nettement plus important, mais il peut être partiellement financé par des aides fiscales.

Menu