Attention à la pression même pour les pneus pas chers

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Conseils
  4. chevron_right
  5. Attention à la pression même pour les pneus pas chers

Que vos pneumatiques soient rangés dans la catégorie « Premium » ou « Pas cher », vous devez accorder une attention particulière à la pression. Elle est essentielle puisqu’elle garantit une bonne stabilité.

Changer au plus vite des pneus usés

Lorsque les départs en vacances se profilent à l’horizon, la pression des pneus n’est pas souvent une priorité. Pourtant, les automobilistes doivent être vigilants, car, s’ils éclatent sous la chaleur, un accident peut se produire. De plus, pendant les trajets, le poids est beaucoup plus important à cause des bagages et du nombre de passagers. La voiture est ainsi malmenée et mettra un certain temps pour freiner. La distance sera plus longue notamment si les pneus affichent une véritable usure. Par conséquent, la pression est primordiale, mais elle n’est pas la seule. Si le témoin est visible, vous devrez changer votre jeu de pneumatiques avant de prendre la route des vacances. En suivant ces conseils, vous pourrez arriver à destination sans aucune difficulté.

Un coût moindre pour des pneumatiques de qualité

Vous avez la capacité d’acquérir des pneus pas chers qui affichent de belles performances. Conçues la plupart du temps par des fabricants renommés, ces références sont avantageuses pour le portefeuille. Il faudra donc les choisir en fonction du modèle de votre voiture, mais certains moteurs de recherche proposent une sélection avec les informations inscrites sur le pneu actuellement monté sur votre auto. Cela vous donne les moyens de trier immédiatement tous les modèles et d'identifier les plus intéressants.

Une pression sous-estimée entraîne une hausse de la consommation

Si certains estiment qu’ils peuvent tout de même rouler avec des pneus usés ou mal gonflés, il est important de rappeler que la consommation d’essence aura tendance à augmenter. Cette hausse sera de l’ordre de 7%, au vu des tarifs affichés pour le carburant, c’est un coût supplémentaire très élevé qu’il sera judicieux de prévoir. Par exemple, pour un plein de 40 euros, vous devrez débourser 3 euros de plus. Ce chiffre ne paraît pas surprenant, mais, en multipliant les trajets, il sera nécessaire d’ajouter à chaque fois ces fameux trois euros. Ce sera plus de 40, voire 50 euros qui seront à envisager sur le long terme.

Des pneus pas chers ou premiums qui ne sont pas gonflés selon les recommandations du constructeur automobile n’offrent pas une stabilité optimisée. Votre véhicule sera en mesure de quitter la route plus facilement, mais les pneumatiques peuvent aussi exploser alors que vous roulez à 130 km/h sur l’autoroute.

Menu