Comment bien entretenir son scooter 50 cc ?

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Auto/Moto
  4. chevron_right
  5. Comment bien entretenir son scooter 50 cc ?

Pour éviter les pannes fréquentes et optimiser la durée de vie de notre scooter 50 cc, il ne faut pas négliger son entretien. Nous devons ainsi adopter les bonnes habitudes et ne pas laisser de côté les contrôles techniques et révisions. Ce mini-guide nous livre les informations importantes nous permettant de prendre soin de notre véhicule motorisé.

Adopter les bonnes habitudes

Les conseils qui vont suivre sont généralement inscrits dans le manuel de votre scooter 50 cc. Avant de se déplacer avec le véhicule notamment en hiver, il faut réchauffer le moteur durant 10 à 120 secondes. La vérification régulière du niveau d’huile, de la pression des pneus et de l’état des pièces de scooter 50 cc et des accessoires faciles d’accès est aussi importante. Bien sûr, il faut prendre les mesures adéquates en cas d’anomalie.

Nous devons aussi procéder au nettoyage du scooter et surtout de son carter de transmission. Avec un moteur propre, notre deux-roues nous garantira plus de sécurité. Si nous soupçonnons des problèmes au niveau d’un élément, il ne faut pas hésiter à poser des questions à un connaisseur le plus rapidement possible. Un retard d’agissement peut en effet avoir des conséquences plus regrettables.

Procéder régulièrement à des révisions et contrôles techniques

Nos deux-roues peuvent sembler en excellent état durant plusieurs mois d’utilisation, mais une révision régulière est toujours conseillée. Pour une petite vérification, nous n’avons pas besoin d’un budget élevé. Par contre, il faut prévoir environ 150 euros pour un contrôle plus approfondi. Ce dernier nécessite évidemment la contribution d’un professionnel.

Plusieurs autres raisons que les révisions devront nous pousser vers un concessionnaire ou garagiste. C’est le cas, entre autres, de l’usure d’une pièce, d’une panne ou d’un diagnostic avarie. À première vue, la résolution de ces problèmes semble facile, mais pour éviter qu’ils s’aggravent, mieux vaut toujours se confier à un expert.

Menu