Comment prendre soin du Yorkshire ?

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Conseils
  4. chevron_right
  5. Comment prendre soin du Yorkshire ?

Le Yorkshire est l’un des compagnons à quatre pattes le plus apprécié. Et si nous craquons pour sa taille passe partout, nous craquons surtout pour ses traits de caractère tant il est vif et affectueux. À l’image de tous les animaux de compagnie, le Yorkshire n’échappe pas à la règle et nous nous devons alors d’en prendre soin. Si l’adopter implique certaines responsabilités, cela nous demande surtout de lui prodiguer des soins précis. Par conséquent, il est primordial de connaître les principaux gestes à adopter. Gros plan.

Le toilettage du Yorkshire

L’hygiène de notre Yorkshire passe par une bonne toilette. S’il est d’usage de laver le Yorkshire toutes les deux semaines, cette fréquence peut être réduite en fonction des sorties à l’extérieur. Et pour cause, le nombre de toilettes dépend de la vie que nous menons, mais aussi du temps. Bien entendu, il convient d’utiliser un shampoing de qualité et spécialement conçu pour ne pas abîmer ses poils sans oublier d’adopter les bons gestes. Fort heureusement, les astuces ne manquent pas pour répondre à la question : « comment toiletter un Yorkshire ? ». Ensuite, nous devons aussi brosser les poils de notre chien tous les jours, pendant cinq minutes à l’aide d’une brosse en poil de sanglier pour réduire la formation de nœuds. Et, parce que ses poils poussent d’un centimètre tous les mois, rien de tel que de nous rendre chez le toiletteur pour qu’il lui coupe les poils de temps en temps et éviter ainsi qu’ils ne s’emmêlent que de trop. 

La toilette du Yorkshire

Le tartre dentaire n’est pas uniquement notre apanage. En effet, le tartre dentaire touche aussi nos compagnons à quatre pattes. Pour éviter que notre Yorkshire n’accumule le tartre, il convient tout simplement de lui brosser les dents régulièrement. Bien entendu, il est fortement recommandé d’utiliser un dentifrice et une brosse à dents adaptés aux dents des chiens. L’idéal est de commencer cette routine le plus tôt, lorsqu’il n’est alors qu’un chiot pour l’habituer au brossage. Ensuite, il convient de prendre l’habitude de raser son derrière pour éviter que ses selles ne se collent aux poils. Et si tel est le cas, il faut laver la zone avec de l’eau et une noisette de shampoing avant de sécher. Il faut aussi couper ses griffes en utilisant un coupe-griffes en prenant soin de ne pas couper les petits vaisseaux sanguins qui se trouvent à la base de l’ongle. Pour finir, les poils au-dessus de l’oreille peuvent être coupés, en prenant soin de ne pas couper les poils de l’oreille interne. 

L’alimentation du Yorkshire

Pour être et demeurer en bonne santé, une nourriture de qualité est préconisée. Comme pour tous les animaux de compagnie, la quantité de nourriture dépend de son âge, de son poids, de son degré d’activité physique. Alors qu’il n’est qu’un chiot, les repas sont au nombre de quatre, une fois adulte, il ne doit manger que deux fois par jour au maximum. Tout comme notre alimentation qui se doit d’être équilibrée, saine et variée, celle de notre Yorkshire doit être équilibrée aussi et, servie à la même heure tous les jours. Nous devons aussi éviter qu’il ne grignote entre les repas et veiller à ce qu’il ait à disposition de l’eau propre et fraîche à boire. Là encore, rien de tel que de s’en remettre aux conseils avisés du vétérinaire pour déterminer la quantité nécessaire à tous les stades de sa vie.                                                                                                                   

Pour finir, malgré sa petite taille, le Yorkshire déborde d’énergie. Rien de tel que de longues promenades afin qu’il se dépense et les jeux non dangereux pour qu’il se divertisse. Et, parce qu’il supporte mal le froid et lui éviter une bronchite, rien de tel que des vêtements spécialement conçus. Cela nous permettra aussi de réduire les salissures qui sont susceptibles de s’accrocher à ses poils lorsqu’il se balade ou joue à l’extérieur.

Menu