Comment se calcule le prix d’une assurance dommage ouvrage

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Actualités
  4. chevron_right
  5. Comment se calcule le prix d’une assurance dommage ouvrage

La souscription à une assurance dommage ouvrage est obligatoire autant pour le maître d’ouvrage que le maître d’œuvre. L’immobilier est un domaine sensible qui n’est pas exempt de risque, notamment pour le particulier. Pour obtenir un remboursement rapide des frais engagés dans la réparation de certains défauts de construction, il est préférable d’être bien assuré. Pour le constructeur, l’assurance dommage ouvrage offre une garantie à sa clientèle et constitue une preuve de son professionnalisme et de son sérieux. Par ailleurs, pour ce qui est du calcul du prix d’une assurance dommage ouvrage, celui-ci se détermine en fonction de plusieurs paramètres.

Quels sont les critères qui interviennent dans le calcul du prix d’une assurance dommage ouvrage ?

Pour connaitre le prix d'une assurance dommage ouvrage, il faut intégrer un ensemble d’éléments. Ce qui signifie que le tarif ne sera pas le même d’un assuré à un autre. La société d’assurance va prendre en compte la nature du projet de construction. Il peut s’agir d’une maison individuelle, d’un lot d’habitats, de bâtiments à usage professionnel…

La zone géographique va également impacter sur la prime. Par exemple, les tarifs appliqués en région parisienne peuvent être plus élevés que ceux en Province. En outre, le profil de l’assuré sera pris en considération (particulier ou constructeur). De même que l’envergure du projet, le type de matériaux qui seront utilisés dans la construction, ainsi que la qualité des techniciens. 

Quel est le coût moyen d’une assurance dommage ouvrage ?

En principe, le coût d’une assurance dommage ouvrage constitue 7 voire 8 % de la valeur global des travaux à réaliser. Mais ce barème peut faire l’objet d’une réduction s’il se trouve que le particulier s’est tourné vers la société d’assurance de son maître d’œuvre. Dans un tel cas de figure, la prime peut être de l’ordre de 2,5 ou 3 % du coût des ouvrages.

Ce coût global est évalué grâce aux différents devis fournis par les prestataires qui vont apporter leur concours dans le chantier. S’il se trouve que la somme des travaux est de faible importance, il se peut que certains assureurs acceptent une tarification forfaitaire pour un montant fixe. Mais en moyenne, le coût de la prime se situe entre 4 000 et 5 500 euros.

Comment choisir son assureur ?

Faites des recherches sur internet. Vous pouvez notamment vous aider des comparateurs en ligne. Le meilleur assureur est celui qui saura le mieux répondre à vos attentes.

Menu