La validité des diagnostics immobiliers

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Immobilier
  4. chevron_right
  5. La validité des diagnostics immobiliers

Les diagnostics immobiliers renseignent l’état de votre maison ou appartement. Afin d’assurer la conformité, il convient de respecter leur date de validité et ils doivent être en votre nom, en tant que propriétaire du bien. En effet, cette validité est essentielle, car en cas de non respect, le prix peut être revu à la baisse ou le contrat de location/vente peut être annulé.

Le point sur la réalisation des diagnostics immobiliers

Certains contrôles sont nécessaires pour la vente ou la location de votre bien. Il est rare que vous deviez réaliser l’intégralité des diagnostics immobiliers nécessaires. Le seul qui soit systématiquement obligatoire est le DPE (diagnostic de performance obligatoire).

Qui doit réaliser les diagnostics immobiliers ?

Les diagnostics immobiliers doivent impérativement être réalisés par des personnes certifiées. Tournez-vous vers des diagnostiqueurs professionnels à l’instar d’Allodiagnostic pour vous assurer de profiter de prestations adaptées à vos besoins. Optez pour une entreprise de diagnostiqueurs avec une couverture nationale qui sera en mesure d’intervenir rapidement dans votre ville.

Diagnostic immobilier obligatoire

L’obligation de réaliser des diagnostics immobiliers

En cas de vente comme de location, vous êtes tenus de réaliser certains diagnostics obligatoires. Ils constitueront des preuves à l’appui pour convaincre des acquéreurs potentiels que votre construction est en bon état et peut être habitée sans danger.

Vous devez joindre le dossier de diagnostic technique (DDT) à celui de la vente dès que la promesse est signée. Quant à l’acheteur, il dispose de sept jours pour le lire afin de décider s’il souhaite négocier le prix ou se rétracter. Ces documents sont un gage de transparence et l’acquéreur s’engage en toute connaissance de cause, que les points techniques soient forts ou faibles.

Diagnostics immobiliers, vente et location de biens

Dès lors que vous mettez en vente votre bien immobilier, vous devez produire un dossier qui peut comprendre jusqu’à 9 diagnostics.

Les diagnostics obligatoires avant les transactions immobilières

Pour pouvoir vendre ou louer votre bien immobilier, vous devez réaliser les diagnostics obligatoires. Ces derniers doivent constituer votre DDT. La liste intègre l’état de l’installation d’électricité à l’intérieur des immeubles d’habitation et le diagnostic de performance énergétique.

Vous devez également réaliser un constat de risque d’exposition au plomb et un constat amiante. Pour assurer au futur acheteur/locataire la qualité de la construction, vous devrez faire un état de la présence de termites. N’oubliez pas de faire vérifier l’état des risques technologiques et naturels ainsi que celui de l’installation intérieure de gaz.

La validité des diagnostics immobiliers

Les diagnostics sont nécessaires pour sécuriser votre transaction immobilière, qu’il s’agisse d’une location ou d’une vente. La durée de validité de chacun d’entre eux est différente. Comptez 6 mois pour les diagnostics termites et ERP contre 1 an pour le diagnostic plomb si le rapport d’expertise est positif.

Quant aux diagnostics gaz, électrique et assainissement, ils sont valides pendant 3 ans pour la vente et 6 ans de la location depuis le 1er janvier 2018. Le diagnostic de performance énergétique, pour sa part, affiche une durée de validité de 10 ans. À noter que la durée de validité est définitive si les diagnostics amiante et plomb sont négatifs.

Celle de la loi Carrez est également définitive tant que vous n’entreprenez pas de nouveaux travaux.

Menu