L’assurance professionnelle est-elle obligatoire pour les professions libérales ?

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Conseils
  4. chevron_right
  5. L’assurance professionnelle est-elle obligatoire pour les professions libérales ?

Parfois, avant de se lancer dans une activité, il est essentiel d’éplucher toutes les spécificités du statut juridique. Un auto-entrepreneur répertorié dans les professions libérales aura quelques atouts à sa disposition, mais doit-il opter pour une assurance professionnelle ?

Un auto-entrepreneur devra payer tous les dommages

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes se lancent dans le monde de l’entrepreneuriat en choisissant une profession libérale. Cela peut être en lien avec une véritable volonté ou encore une reconversion. Il n’est pas rare de voir un quadragénaire devenir un auto-entrepreneur après avoir connu une mésaventure avec son travail. Ce statut juridique connait un certain succès puisqu’il balaye certaines démarches complexes, mais il faut tout de même se renseigner au préalable. Une assurance professionnelle supprime quelques désagréments. En effet, de nombreuses activités sont susceptibles d’être compatibles avec ce statut, certaines demandent une attention particulière en cas d’interventions ou de contact chez le consommateur comme c'est le cas pour l'immobilier.

Saviez-vous que l’auto-entrepreneur doit indemniser les victimes si aucun contrat d’assurance n’a été signé ? Cela est souvent au rendez-vous lorsqu’un dommage est causé, le client se retourne contre le prestataire qui n’a pas les capacités de faire jouer sa compagnie.

Une assurance professionnelle offre un vrai confort

C’est donc une situation extrêmement difficile qui est mise en place, car il sera invité à régler tous les désagréments. Le préjudice peut concerner de nombreux aspects de la vie courante comme une télévision, une fenêtre, une voiture… Les dégâts matériels ne sont pas les seuls à prendre en compte. En effet, les dommages corporels seront eux aussi à la charge de l’auto-entrepreneur s’il ne présente aucune assurance professionnelle. Il est important de se focaliser sur cette dernière, car elle apporte un réel confort. Si la victime a subi un problème de santé qui a entraîné un arrêt de travail, vos dépenses seront largement impactées par cette situation désastreuse.

Il est primordial de noter qu’elle n’est pas obligatoire, mais elle est vivement conseillée surtout pour certaines activités où les personnes côtoient régulièrement des clients. Par contre, elle le devient pour un agent immobilier comme cette page le mentionne, il n'aura pas la capacité d'obtenir une carte professionnelle si toutefois il ne détient pas une telle assurance.

Plus d’un million d’auto-entrepreneurs sont en activité

De plus, les avantages d’un tel contrat sont multiples au vu du montant demandé. En étant fixé selon les besoins et la situation, un comparateur aura tendance à partager les offres les plus attractives. L’année dernière, plus d’un million de personnes agissaient sous le statut d’un auto-entrepreneur. 60% ont eu la capacité de déclarer un chiffre d’affaires, un bon nombre d’entre eux devraient avoir recours à une assurance professionnelle, mais est-ce le cas ?

Menu