Le CRM simple et efficace pour les freelances et les PME

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Services
  4. chevron_right
  5. Le CRM simple et efficace pour les freelances et les PME

Souvent, le sigle CRM (Customer Relationship Management, ou en français, Gestion de la Relation Client) évoque des grandes entreprises, des services après-vente avec de nombreux employés, des call-centers. En réalité, à partir du moment où une entreprise ou un freelance a un client, il va commencer à faire du CRM. La question est donc trouver l'outil qui l'aide efficacement, et pas « doit-on faire du CRM ? »

Un outil de CRM permet d'organiser toutes les relations avec ses contacts

Un outil de CRM est donc un logiciel qui va permettre de gérer la relation, donc les contacts : organiser en un point central toutes les communications émises et reçues, y compris les devis et les factures, y lier les actions à entreprendre. Plus de risque d'oubli, le dossier client est à disposition, immédiatement, pour tous les services qui peuvent être en contact avec lui. Paradoxalement, ce besoin d'organisation est aussi important, sinon plus, pour les freelances et les TPME : ne disposant pas de service commercial dédié, les entrepreneurs sont submergés par les coups de fil, les emails (y compris les nombreux spams) et tout le temps perdu à cette gestion de l'organisation et à l'archivage est un temps qui n'est pas consacré à la production.

Les grosses solutions de CRM sont totalement inadaptées

Bien que des grands noms du CRM comme SAP aient fait des efforts importants pour alléger leurs logiciels, les organiser en modules indépendants et proposer des solutions à la carte, la simplicité des processus nécessaires à une TPME n'est pas inscrite dans leur ADN. La simplification de solutions qui ont été prévues pour gérer des centaines de milliers de clients ne peux pas se faire complètement sans dénaturer le logiciel d'origine. A l'inverse, il existe des solutions qui ont été pensées dès le départ pour les indépendants et les petites entreprises, qui leur apportent l'ensemble des fonctionnalités nécessaires à leur CRM (y compris, en option, l'intégration avec le reste des systèmes de l'entreprise, pour la partie gestion des commandes) et peuvent être installées rapidement.

Une formation nécessaire

Aussi simple que soit la solution, le passage à un outil de CRM demande une formation qui va au-delà de la pure utilisation du logiciel. En effet, la façon de fonctionner (autrement dit le « processus ») est essentiel pour tirer pleinement partie de l'outil. Des sociétés comme BuzzexCRM proposent, dès l'installation, ce type de formation, modulaire, ainsi que des prestations d'importation des données existantes, qui permettent de ne pas repartir de zéro et de disposer dès le début d'un historique client complet.

Menu