Le crowdfunding chamboulé par les déboires d’une plateforme

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Services
  4. chevron_right
  5. Le crowdfunding chamboulé par les déboires d’une plateforme

Aujourd’hui, certains internautes n’ont pas le réflexe de se tourner vers une banque pour obtenir un financement. Ils ont tendance à faire appel à la puissance de cette communauté qui voie le jour sur le Web.

Une plateforme de crowdfunding a vécu une période complexe

Lorsque, vous démarrez votre campagne pour un investissement participatif, accordez une attention particulière à la plateforme choisie. Cette dernière doit répondre à toutes vos exigences, car une mauvaise surprise pourrait réduire à néant vos chances de concrétiser votre projet. Cette crainte a vu le jour, puisque l’un des sites a été la cible de déboires relativement complexes. Cette affaire a commencé sur le sol américain lors de la démission de Renaud Laplanche qui était aux commandes de la société Lending Club. Pour comprendre ce phénomène qui a enveloppé le monde entier, il suffit de s’attarder sur le concept du crowdfunding.

Le secteur de l’investissement participatif reste très fragile

Les internautes ont décidé de se tourner du côté de cette pratique après avoir essuyé des échecs auprès des banques traditionnelles qui sont de plus en plus frileuses. La communauté Web a eu l’occasion de se transformer en une grande famille prête à investir des sommes colossales pour qu’un projet puisse voir le jour. Toutefois, un problème de taille est venu entacher ce service lorsque la démission a été validée. Le titre en Bourse a été la cible d’une chute magistrale en quelques jours. Les acteurs européens ont donc été dans l’obligation de se questionner sur les pratiques mises en place, car finalement la France est largement en retard par rapport à d’autres pays.

Les acteurs européens sont appelés à la plus grande vigilance sur ce marché

De nombreuses plateformes européennes de crowdfunding ont pris exemple sur Lending Club pour construire leur business. Au vu de la fragilité observée lors d’une simple démission, il est judicieux de revoir le procédé. Par conséquent, un seul grain de sable peut enrayer la machine en quelques heures seulement. C’est alors la confiance de tous les adeptes qui est perdue. Avec cette mésaventure, les sites d’investissement participatif sont appelés à la plus grande prudence, car finalement cette méthode de prêt est relativement jeune. Il suffirait d’un autre problème pour entacher sur le long terme l’image du crowdfunding et plonger cette technique dans le néant.

Menu