Pourquoi les Parisiens fuient-ils la capitale ?

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Actualités
  4. chevron_right
  5. Pourquoi les Parisiens fuient-ils la capitale ?

En décembre 2017, l’Insee a publié des chiffres alarmants au sujet de la vie à Paris. La capitale aurait en effet perdu près de 40 000 habitants en 2017. SI pour la plupart d’entre eux, il ne s’agit que d’un déménagement vas la proche banlieue, d’autres en revanche ont décidé de quitter la ville pour d’autres grandes villes de France, voire, pour une nouvelle vie à la campagne. Voici les trois principales raisons qui poussent les Parisiens à partir vers d’autres horizons.

La qualité de l’air

On le sait déjà depuis de nombreuses années, la pollution de l’air à Paris est plus importante qu’ailleurs en France. Les données sont particulièrement alarmantes, au point que la municipalité a dû mettre en place un système de circulation alternée en cas de pic de pollution. Beaucoup de Parisiens décident de se tourner vers les régions de France où il fait bon respirer, surtout depuis l’annonce du taux élevé d’enfants atteints de maladies respiratoires.

Le coût de la vie

À Paris, c’est bien connu, les loyers sont de plus en plus élevés, surtout dans certains arrondissements. Certains préfèrent quitter la ville pour des appartements neufs qui se construisent aux abords de la capitale. D’autres prennent la poudre d’escampette pour troquer la grande vie contre un jardin, des chambres séparées pour les enfants, ou tout simplement pour augmenter leur pouvoir d’achat et avoir un meilleur niveau de vie. De nombreux travailleurs préfèrent faire une heure de TGV et disposer d’un plus grand budget pour ses loisirs.

La sécurité

De nombreux habitants de Paris, mais aussi des grandes villes de France disent également vouloir s’éloigner des zones urbaines pour retrouver plus de calme et de sécurité. Il s’agit généralement de jeunes parents souhaitant élever leur progéniture dans un cadre plus sécurisant. Ils trouvent une échelle plus humaine dans les petites écoles de village où l’entourage et le voisinage sont plus attentifs aux enfants.

Menu