Quelques conseils pour l’achat d’un bien immobilier de luxe

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Bâtiment & Travaux
  4. chevron_right
  5. Quelques conseils pour l’achat d’un bien immobilier de luxe

Acheter un bien immobilier classique est complexe, c’est dire la difficulté liée à l’achat d’un bien de luxe. Afin de prendre la bonne décision, voici nos quelques conseils. Au préalable, veillez à délimiter une zone géographique afin d’éviter toute perte de temps.

L’importance d’un plan de financement

Avant toute recherche de la perle rare, il est indispensable de se pencher sur l’épineux sujet du plan de financement.

En effet, qui dit « luxe », ne dit pas « investissement pris à la légère ». Sachez que dans la majorité des cas, l’apport devra être de 10 à 20 % au minimum. De plus, il faut évaluer votre capacité d’endettement. Autrement dit, le montant que vous pourrez rembourser chaque mois, et ce, sans dépasser 33% de vos revenus (en comptabilisant toutes vos charges fixes).

Quid de vos choix et de vos préférences?

Egalement, l’achat d’un bien immobilier de luxe à Cannes, sur la Côte d’Azur ou ailleurs (Monaco, Dubai, etc…) nécessite un cahier des charges. Cela permettra à votre expert immobilier de mieux cibler ses recherches, et ainsi, de gagner du temps.

Qu’il s’agisse du nombre de chambres, de la superficie minimale, de la présence ou non d’un parc arboré ou encore de tout autre paramètre (maison de maître, avec ou sans forêt, dimension du garage, etc…), il faut y intégrer un maximum de données.

Evaluation des frais connexes

Enfin, il est essentiel de bien évaluer les frais liés à l’achat d’un bien immobilier de luxe. Il s’agit notamment des frais fixes (électricité, taxe d’habitation, etc…), des travaux éventuels, des frais d’entretien (jardin notamment) ou encore de toutes vérifications obligatoires (plan cadastral, présence de servitudes, etc…).

Ce n’est qu’une fois ces étapes réalisées qu’il vous sera possible de rechercher un bien immobilier d’exception avec pertinence. S’ensuivra l’étape de l’offre d’achat puis de l’acte d’achat.

Menu