Qu’est ce que l’assurance dommage ouvrage

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Conseils
  4. chevron_right
  5. Qu’est ce que l’assurance dommage ouvrage

Cette forme d’assurance est une particularité de la loi française qui a pour objectif de garantir et d’assurer le paiement des travaux au cours d’un contrat construction. Elle doit garantir une certaine réparation chez les victimes de désordres. La reconstruction du bien est assurée par la responsabilité du constructeur. En réalité, c’est une forme d’assurance qui se transmet aux propriétaires à partir de la reception de la declaration.

En réalité, l’assurance permet donc les remboursements ou l’exécution de toutes les réparations qui garantissent une décision de justice sur les responsabilités de chacun. Et pour recouvrer la somme due au maître d’ouvrage, l’assurance doit avoir une signification obligatoire par rapport aux responsabilités de chaque constructeur. La souscription à l’assurance se fait au début des travaux par le maître d’ouvrage qui peut être une personne physique ou morale, mais à l’avantage du bénéficiaire de l’ouvrage.

La souscription proprement dite

Le Code des assurances stipule qu’une personne physique ou morale propriétaire de l’ouvrage, de vendeur ou de mandataire qui réalise les travaux de construction peut souscrire. Cette action doit se faire avant le début des travaux. Ainsi, l’assurance garantit le paiement des travaux avec une garantie civile décennale.

Faire confiance à l’assurance dommage ouvrage

Quand le particulier ou le professionnel aura rempli le questionnaire sur la proposition d’assurance, c’est déjà le gage d’un ouvrage garanti. En effet, l’assurance permet aussi une indemnisation qui peut être facilement obtenue lorsque la maison fait l’objet d’une revente. Des fois, le Code des assurances se substitue à la cour de cassation pour statuer sur les dommages ouvrage et à la mise en œuvre de la loi.

L’assurance dommage ouvrage est une obligation du code qui couvre les vices en considérant même la simple infiltration d’eau dans la toiture. Une personne peut se permettre, elle seule de la vente de l’œuvre. Les délais à respecter par la personne qui travaille sur le chantier sont déterminés par l’assureur tel que MaxiAssur par exemple. Un contrat de construction doit se faire avec ou sans fourniture de plan. Mais l’entrepreneur peut refuser l’exécution du contrat même si l’assurance dommage ouvrage est obligatoire.

Assurance dommage ouvrage

Les risques encourus par le souscripteur

Cette assurance dommage ouvrage fournit donc au maître d’œuvre des dommages qui affectent la solidité des éléments d’équipement. Ces éléments ne peuvent pas être dissociés de l’ouvrage. Si par mégarde les désordres surviennent et que l’assurance est en conflit avec le constructeur ou la société de rénovation, il n’y aura pas de garantie.

Les diverses démarches

Pour souscrire un contrat, l’assurance dommage ouvrage est une garantie achèvement. La souscription doit être effective avant l’ouverture du chantier. Les constructeurs proposent une réparation avec le contrat de construction pour ne pas mettre en cause les autres réparations déjà effectuées. Les avantages avec l’assurance dommage ouvrage c’est le remboursement des sommes avec les éventuelles garanties des constructeurs. En outre, cette procédure de remboursement avec l’assurance dommage ouvrage donne des garanties aux constructeurs. L’absence d’assurance pour une construction de maison est la responsabilité directe des intervenants de chantier.

Pour le début des travaux, une lettre de déclaration rédigée par le maître d’ouvrage est à adresser par courrier recommandé à son assureur pour confirmer aussi qu’aucun des obstacles ne compromettent la solidité des travaux. La responsabilité pour des dommages ouvrage ne remet pas en cause la réception des travaux. Les sinistres, tout comme les vices et les malfaçons constituent une menace à la solidité des réparations, ce qui a été prévu par la loi.

Menu