Qu’est-ce qu’un peeling ?

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Santé & Bien-être
  4. chevron_right
  5. Qu’est-ce qu’un peeling ?

La peau est le plus grand organe du corps humain. Elle est divisée en trois couches : l’hypoderme, le derme et l’épiderme. Cette dernière couche est celle visible de l’extérieur. Il arrive qu’elle soit abîmée. Le peeling consiste alors à l’exfolier pour stimuler son remplacement par des cellules plus denses. Focus sur la technique.

Le peeling superficiel

Le peeling superficiel du visage est celui le plus souvent utilisé en dermatologie. Il provoque le renouvellement des couches les plus superficielles de la peau. En général, le peeling superficiel se pratique avec de l’acide glycolique. Cet acide de fruit est extrait de la canne à sucre. Entièrement naturel, il ne provoque ni allergie ni toxicité. Son rôle est d’empêcher l’agrégation des cellules constituant la couche cornée. Il permet alors une légère desquamation de l’épiderme et favorise son renouvellement. Cette procédure est adaptée pour l’héliodermie, le masque de grossesse et l’acné à comédons.

Le peeling moyen

Le peeling moyen est utilisé en seconde intention, lorsque le peeling superficiel n’a pas donné les résultats escomptés. Il est réalisé à partir d’acide trichloracétique (TCA) dilué. Son action est plus agressive que le peeling superficiel. Il touche toutes les couches situées sous la cornée de l’épiderme. Le peeling moyen entraîne souvent un œdème réactionnel. La « nouvelle » peau est souvent plus fragile et ne peut être exposée au soleil. Le peeling moyen s’applique pour les cas d’héliodermie, les masques de grossesse et l’acné à comédons.

Le peeling profond

Le peeling profond est assez rare et doit être pratiqué avec une surveillance médicale accrue. En effet, cette forme de peeling fait appelle au phéno, un dérivé de benzène, un poison toxique. Son application sur la peau provoque de vives brûlures, mais il possède aussi une action toxique sur le cœur. Généralement, le médecin doit pratiquer une anesthésie pour rendre la douleur supportable. Ce type de peeling engendre des gonflements et des saignements de la peau. Des soins médicaux postopératoires sont alors nécessaires et les voyages au soleil interdits. Le peeling profond ne trouve d’application que dans les cas de rides profondes et de cicatrices en creux.

Menu