Le rachat de crédits s’adresse-t-il aux locataires ?

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Conseils
  4. chevron_right
  5. Le rachat de crédits s’adresse-t-il aux locataires ?

Le rachat de crédits est un produit bancaire dédié particulièrement aux ménages endettés. Via cette opération, ces derniers peuvent rembourser leurs emprunts et continuer à vivre dans de meilleures conditions. On considère souvent que cette offre a tendance à s’adresser uniquement aux propriétaires. Or, les locataires peuvent également y accéder sous certaines conditions. Voici quelques explications complémentaires.

L’objectif du rachat de crédits

Littéralement, le rachat de crédits consiste à regrouper un ensemble d’emprunts et à les échanger contre un tout nouveau crédit. Pour les emprunteurs, c’est une offre intéressante car elle leur permet de se débarrasser de toutes leurs anciennes dettes et de leurs anciens créanciers. Lorsque la procédure aboutit avec succès, ils auront un nouveau prêteur. En outre, le nouvel emprunt leur est offert à un taux bas et avec bien d’autres avantages comme une mensualité réduite. Il est possible de regrouper les crédits à la consommation et les prêts immobiliers. Ce que les emprunteurs doivent comprendre, c’est qu’à force de retarder la dernière date d’échéance, ils vont augmenter le coût global de leur crédit. On peut dire que c’est le revers de la médaille.

Le rachat de crédits pour locataires

Avant d’octroyer un rachat de crédit, le prêteur analyse d’abord le profil de l’emprunteur. Si ce dernier est trop endetté et que le risque d’insolvabilité est important, sa demande est souvent rejetée. Sinon, le prêteur lui demande de garantir sa capacité de remboursement et dans la majorité des cas, l’emprunteur est tenu de mettre en hypothèque un bien immobilier qui lui appartient. Voilà pourquoi, on a tendance à dire que le rachat de crédits est réservé aux seuls propriétaires. Pourtant, les locataires, y compris les emprunteurs hébergés, ont aussi une chance d’obtenir gain de cause. Il est toujours possible de trouver un compromis comme chercher une caution. En tout cas, la solution idéale est de s’adresser à un intermédiaire bancaire capable de faire une étude approfondie de la situation et de trouver des offres adaptées aux besoins des emprunteurs locataires.

Menu