Ransomware : un mal qui se développe

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Internet
  4. chevron_right
  5. Ransomware : un mal qui se développe

À l’heure actuelle, une large majorité de la population mondiale est connectée sur Internet ou utilise des ordinateurs ou Smartphones pour se connecter. Cela explique que les spams et autres virus connaissent également une croissance exponentielle. Parmi ceux-ci, les ransomwares sont en grande progression puisqu’ils se sont multipliés par 35 au premier trimestre 2016. Pour ceux qui l’ignorent, le ransomware est un logiciel informatique malveillant qui crypte les données personnelles contenues dans un ordinateur. Il demande ensuite au propriétaire de payer une rançon, généralement une somme d’argent, pour que ce dernier puisse recevoir la clé qui lui permettra de les déchiffrer.

C’est pourquoi ces logiciels sont appelés en français « rançonlogiciels » ou encore « logiciels de rançon ». D’après l’agence américaine FBI, les entreprises qui sont victimes de cette action d’escroquerie ont dû payer près de 209 millions $ rien que pour le premier trimestre 2016. Alors que les rançons versées pour toute l’année 2015 ne s’élevaient qu’à 24 millions $.

Ransomwares : une pratique qui évolue avec le temps

La méthode d’action de ces pirates informatiques a changé au fil du temps. Quand le ransomware en était à ses balbutiements, ils se servaient de cheval de Troie, c’est-à-dire qu’il pénètre dans le système de l’ordinateur par le biais d’un e-mail malicieux ou des Web Exploit. Aujourd’hui, ces personnes malintentionnées profitent de l’engouement suscité par les réseaux sociaux comme LinkedIn, Skype ou Facebook pour réaliser leurs méfaits. Elles utilisent donc les fichiers des utilisateurs de l’ingénierie sociale contre leurs propriétaires afin de leur soutirer de l’argent. Et même la façon de payer a évolué, puisqu’auparavant, le règlement se faisait en Bitcoin, dorénavant, les victimes sont invitées à payer via leur carte de crédit.

Pour se prémunir de ces ransomwares, il est important d’utiliser des logiciels de sécurité messagerie. Aujourd’hui, il existe désormais des solutions qui peuvent bloquer les ransomwares connus et inconnus. Par ailleurs, les entreprises sont incitées à sensibiliser leur personnel sur le problème et de faire attention quand ils reçoivent des mails ou des liens douteux. Par ailleurs, il faut mettre en place une solution de sauvegarde, aussi bien locale qu’externalisée.

Menu