Receveur de douche extra plat: faut-il vraiment craquer ?

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Bâtiment & Travaux
  4. chevron_right
  5. Receveur de douche extra plat: faut-il vraiment craquer ?

Pour une douche pratique, qu’on se le dise, le receveur extra plat est le plus tendance des receveurs de douche. Il vous donne une impression de liberté et d’assurance en même temps, avec moins de 4cm d’épaisseur et son revêtement antidérapant. Dans une salle de bain fermée ou à l’extérieur, un receveur extra plat est très pratique à l’installation grâce à ses bords fins. Il permet efficacement l’accueil puis l’évacuation de l’eau vers la bonde.

Les différents formats du receveur extra plat

Comment choisir entre les différents modèles existants, comment savoir lequel adopter pour sa salle de bain ?
Le receveur de douche extra plat est plus mince que les autres receveurs, ce qui fait son charme car il se fond avec plus de finesse dans l’espace de douche. Il va prendre peu à peu l’avantage esthétiquement sur la cabine de douche dans nos salles de bains, permettant ainsi d’éviter le rebord du bac disgracieux. Il est facile d’accès, spacieux, design et confortable à l’usage. Le choix en matière de formats est également très vaste. Vous pouvez le placer dans un coin de la salle de bains, ou encore au milieu de cette dernière – façon douche à l’italienne, selon vos préférences, vos goûts et les exigences techniques bien entendu.

receveur de douche extra plat

Types et dimensions

En général, les receveurs extra plat revêtent une forme carrée ou rectangulaire. Toutefois, si vous n’aimez pas ces formats, ne vous en faites pas, il existe également d’autres formats plus exclusifs comme le format en angle, les formes octogonales, et même le format oblongue pour les douches ultra design. On utilise différents matériaux pour fabriquer un receveur de douche. Les plus courants sont le grès émaillé ou la céramique, l’acrylique, et la résine. Le grès émaillé est le plus utilisé de nos jours, c’est une matière solide et résistante aux chocs, et qui plus est, à des prix très abordables.

De plus, le receveur en grès est facile à nettoyer et vous avez le choix de la couleur que vous voulez parmi un nuancier très large. Le petit souci avec le grès émaillé c’est son poids, un peu lourd, et il ne possède pas de surface antidérapante d’origine. L’acrylique quant à lui possède une certaines qualités que la céramique peine à avoir. L’acrylique est léger, maniable, et possède un revêtement qui peut être antidérapant. Enfin la résine, c’est une matière solide, résistante et facile à entretenir. Sinon, vous avez une autre option : le bois.

Actuellement, le bois est très tendance même dans les salles de bains. En règle générale il s’agit de teck, une matière noble et originale qui donne un ton “écologique” et naturel à votre salle de bain.
En revanche, le bois est la matière la plus chère sur le marché. Enfin, si votre salle de bain possède un parquet, choisissez un receveur construit avec un matériau léger et noble pour ne pas commettre d’impairs.

Des tarifs en baisse

Avant de vous procurer votre receveur extra plat, il est indispensable que vous sachiez exactement quel matériau vous allez choisir, comment vous allez choisir son emplacement, et comment sera géré le système d’évacuation. Le prix d’un receveur de douche extra plat est estimé par rapport à différents critères de sélection. On peut trouver différents modèles dans des magasins de bricolage, avec les gammes de prix suivantes. Pour un modèle en grès : c’est à partir de 50 € ; celui en acrylique : à partir de 100 € ; celui en résine de synthèse : 80 à 400 € ; en marbre noir : à partir de 500 € ; en bois : 400 à 800 €.
Bon courage dans vos travaux !

Menu