Rencontre en ligne : Un marché qui se diversifie et qui croît

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Internet
  4. chevron_right
  5. Rencontre en ligne : Un marché qui se diversifie et qui croît

Comme le dit Meetic, Le marché de la rencontre en ligne est une jungle. Cet avis est rejoint par de nombreux internautes qui se retrouvent avec une multitude de choix de services de rencontre. Que vous soyez jeune, vieux, hétéro, gay, lesbienne, rond, libertins, chrétien ou musulman vous trouverez un site vous correspondant. Une étude de l’Ined place la rencontre en ligne en 5ème positions des moyens de rencontre. Il commence à être loin le temps où l’on taisait l’origine d’une rencontre en ligne.

Du gratuit et du payant

Les sites de rencontres aujourd’hui sont spécialisés vers des cibles spécifiques. Des services comme Attractive World ou Elite Rencontre visent les CPS+ et les trentenaires exigeant avec un système d’affinité via un questionnaire psychologique et de personnalité. En général les plus gros du marché proposent une inscription gratuite avec l’accès à quelques fonctionnalités et ensuite un abonnement payant qui donne accès à l’ensemble des services du site. D’autres acteurs de la rencontre comme Badoo ont opter pour des solutions dites freemium, c’est-à-dire que vous pouvez tout à fait rencontrer une personne via l’application sans souscrire à des crédits mais vous aurez certaines options limitées comme le fait de ne pouvoir voir qui vous a mis dans ses favoris.

Le freemium est aussi une porte d’entrée pour un site de rencontre gratuit. Il permet aux jeunes sites de proposer dans un premier temps une offre gratuite pour attirer un maximum d’internaute. Une fois les objectifs atteints le site passe généralement en mode freemium comme Meetic en proposant des options payantes ou tout simplement en limitant les anciennes options gratuites. Des sites comme Pof racheté par match.com (qui possède également Meetic) en est un parfait exemple.

Les services de rencontre gratuits sont-ils fiables ?

Et bien nous pouvons vous dire, oui et non ! Ce n’est pas pour rien qu’il existe de nombreux comparatifs. Vous pouvez trouver le pire et le meilleur parmi les sites de rencontre gratuits. La rencontre peut être aussi bien amicale que amoureuse mais n’oubliez pas que la gratuité attire toute une faune que vous n’auriez pas retrouvé si vous aviez opté pour un site classique.

La rencontre gratuite inclut les sites de tchats, les sites de rencontre gratuits, les forums, les applications de rencontre gratuites. Dans la plupart des cas il vous faudra rester prudent lors des premiers contacts sur ces supports. Cela va dépendre de la réputation de la plateforme en question. Même dans les meilleurs services de rencontre des faux profils peuvent apparaître, alors imaginez ce que cela donne avec la modération d’un site de rencontre gratuit. En général la modération n’a pas les moyens d’être actives mais des sites comme Oulfa sortent du lot.
La population que l’on retrouve sur du gratuit n’est pas aussi qualitatif que sur un site payant. Il vous faudra faire attention aux arnaques, aux bots, aux demandes d’argent (parce que la grand-mère est malade).

Un marché toujours en croissance

Alors que l’on cachait il y a encore dix ans la source d’une relation venu d’un site de rencontre. La rencontre en ligne s’est démocratisée. Seulement 5% des premières unions proviennent d’internet entre 2005 et 2013 alors que les seconds mariages sont plus fréquents (10%). 1 couple sur 3 se sont rencontrés par internet dans les communautés lbgt. 14% des 26-65 ans sont déjà allés sur un site de rencontre en 2013. Le marché de la rencontre en ligne ne connaît pas une explosion mais une augmentation stable année après année du nombre d’abonnés.

Menu