Tai-chi-chuan cet art martial qui séduit toujours autant

  1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Sport
  4. chevron_right
  5. Tai-chi-chuan cet art martial qui séduit toujours autant

C'est avant tout une discipline pratiquée depuis des siècles en Chine, mais aussi l'art martial le plus pratiqué au monde. Avec ses allures de danse lente et de combat ralenti, il intrigue les badauds et séduit les plus curieux. L'exercice consiste à effectuer des gestes lents et souples, des enchaînements qui se font de manière continue, sans saccades ni aucun arrêt brutaux. Il n'est pas nécessaire d'être un prodige des arts martiaux pour pouvoir pratiquer le Tai-chi.

On respire

La respiration lors de l'exercice est primordiale, elle se doit d'être lente et profonde. Elle permet de se recentrer, de se concentrer, de méditer. Plusieurs séances de sport par semaine sont envisageables, étant courtes, plus ou moins une demi-heure. Les plus téméraires s'essaieront à l'utilisation d'instruments comme des bâtons ou épées. La base de la pratique consiste à faciliter l'énergie corporelle au sein de l'organisme par des enchaînements codifiés, il aiderait à conserver une bonne santé et une longévité et aurait un rôle préventif.

Une discipline bienfaitrice 

Bien que les effets ne soient pas prouvés scientifiquement, les bienfaits sont bien réels pour ceux qui la pratiquent. Son côté accessible à tous, il n'est pas nécessaire d'avoir une connaissance pointue des arts martiaux ni un haut niveau de gymnaste pour s'y essayer. Le Tai-Chi a des vertus sur :

  • la conscience de son corps
  • le développement de la souplesse
  • la coordination
  • le dynamisme
  • une relaxation profonde

Le tai-chi est un art martial interne, avant tout axé sur les aspects mentaux et spirituels contrairement aux arts martiaux externes comme le karaté par exemple. C'est une forme de méditation en mouvement, à l'aide de gestes chorégraphiés, vous pourrez à nouveau gérer le stress et retrouver le calme et la sérénité. À ne pas confondre avec le Qi Gong qui offre les mêmes aspects (travail du mouvement corporel, du souffle et de l'esprit), et a pour but la recherche d'un état d'harmonie entre le corps et l'esprit. La différence ici, est qu'il s'agit d'associer des postures statiques avec des mouvements dynamiques.

Menu