Débroussaillage : vos obligations

Sommaire

débroussaillage : vos obligations

Avec un projet de construction, un propriétaire doit commencer par l’espace sur lequel il veut construire. Avez-vous pensé à défricher le terrain ? Le défrichement doit respecter des réglementations et des règles propres à une zone donnée. Quels sont les lois et règlements locaux concernant le débroussaillage d’un terrain ? De quel équipement avez-vous besoin pour le travail ? On fait le point dans cet article.

Lois et réglementations du débroussaillage

Lors de l’exploitation d’un terrain, il peut arriver que le terrain ait besoin d’un débroussaillage. Il doit être débarrassé des roches, des arbres, des buissons qui empêchent le travail. Cependant, le débroussaillage des terrains est une tâche complexe qui nécessite la connaissance des lois et l’usage d’équipements adaptés. Vous aurez notamment besoin de pièces détachées pour vos machines à débroussailler que vous pouvez d’ailleurs trouver sur le site www.expert-motoculture.fr.

Vous devez également vérifier auprès des autorités locales, les règles à suivre concernant le débroussaillage. Elles concernant notamment les permis de bois, la charpente de limon, le paillage et l’enfouissement de matières organiques.

Certaines réglementations peuvent vous permettre de détruire certains arbres par feu de bois. D’autres peuvent vous obliger à pulvériser le feuillage et le sous-bois en paillis. Ce sont des lois locales qui régissent le domaine du débroussaillage. Par ailleurs, avant de procéder au défrichage, s’il y a sur votre terrain une quantité importante de bois vous pourrez par exemple le vendre à un acheteur de bois.

débroussaillage : vos obligations

Matériel de débroussaillage

Le débroussaillage peut nécessiter l’utilisation de broyeurs, de transporteurs à chenilles ou à roues, de broyeurs de souches ou encore de cisailles à arbres. Vous pouvez également être amené à vous servir de grappins, de tondeuses à tablier, de mâchoires à grumes et de déchiqueteuses pour réduire et enlever les arbres, les broussailles, les souches et les racines. Il y a également d’autres paramètres à prendre en compte dans le choix de la bonne machine pour vos travaux de débroussaillage. Il s’agit notamment du terrain, de la densité de la végétation, de la stabilité du sol, de l’humidité, des espèces à traiter, des préoccupations environnementales et des obstacles à contourner.

La personne en charge du débroussaillage effectuera les travaux avec une variété d’outils. On notera, entre autres, des machines à chenilles ou à roues, des déchiqueteuses à pelle et des tracteurs à glissement équipés d’accessoires de déchiquetage ainsi que d’autres outils pour gérer les nombreuses tâches associées au défrichage d’un terrain. Les travaux commerciaux ou de grande superficie peuvent nécessiter des capacités de production élevées, des tracteurs de déchiquetage à chenilles ou à roues de plus grande puissance. Pour les zones humides ou marécageuses, les tracteurs à basse pression sont quant à eux plus adaptés.

Quoi qu’il en soit, retenez qu’il y a des lois locales qui régissent le débroussaillage des terrains, notamment ceux qui sont particulièrement exposés aux risques d’incendie. Respectez-les pour ne pas subir de sanctions et pour préserver l’environnement.

Articles relatifs :